Eric SAVARD

Dispositif PINEL : sursis annoncé

(BFMTV) Le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard ne veut pas un “arrêt brutal” de l’avantage fiscal concédé aux propriétaires qui achètent un logement pour le louer. Mais des aménagements sont possibles.

On en sait un peu plus sur l’avenir du Pinel. Interrogé ce mardi matin sur RTL, le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard a déclaré qu’il ne souhaitait pas un “arrêt brutal” de l’avantage fiscal concédé aux propriétaires qui achètent un logement neuf pour le louer, estimant que cela ferait chuter la construction de logements neufs. Le dispositif a été prolongé d’un an par le précédent gouvernement, qui l’a étendu jusqu’à fin 2017. Et après? Le ministre n’a pas clairement répondu, renvoyant à un projet de loi logement qui devrait être prêt en “octobre-novembre”.

“Si on arrête brutalement le dispositif Pinel, on va avoir une diminution des mises en chantier de logements, donc il faut trouver une solution équilibrée, sachant que le dispositif Pinel génère aussi des recettes fiscales”, a-t-il toutefois souligné. “Il faut avoir une vision globale de la politique du logement: il faut qu’on puisse construire davantage et construire moins cher”, a encore affirmé Jacques Mézard (…).

 

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Blocage des indésirables par WP-SpamShield